Mélangisme : on vous donne des explications tout en douceur

Après l’échangisme, continuons, si vous le souhaitez, l’exploration des différentes manières de vivre le libertinage. Dans ce monde empli de désir et de sensualité, vous avez tout un panel de possibilités supplémentaires qui s’offrent à vous pour assouvir vos fantasmes. Seul·e, en couple, et plus si affinité, des expressions comme, côte-à-côtisme, triolisme, candaulisme et j’en passe, provoquent peut-être chez vous une certaine excitation et une curiosité qui vous incite à en connaître davantage. Il se peut que parmi tous ces termes qui fleurent bon l’érotisme et le plaisir, se trouve celui qui vous donnera l’occasion de vivre une sexualité épanouissante. Nous vous proposons donc, dans cette humble publication, de nous arrêter un instant sur le mélangisme. En poussant plus avant la lecture, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur cette pratique qui a permis à de nombreux libertins en herbe d’entrer dans cet univers coquin avec délicatesse, respect et bienveillance.

1. Spécificités et origines du mélangisme

Bien qu’il y ait de grandes similitudes avec l’échangisme, le mélangisme en est, en quelque sorte, une forme plus light. Dans le premier cas, on échange littéralement son ou sa partenaire avec celui ou celle d’un autre couple (ou plus, mais toujours en couple) pour un acte sexuel allant jusqu’à la pénétration. Chez les mélangistes, on se concentre uniquement sur des baisers, des caresses et autres effleurages. Cela peut aller jusqu’à certaines gâteries (masturbation, fellation, cunnilingus, etc.), mais seulement si tous les participants sont d’accord. Le consentement est très important pour les libertins, c’est d’ailleurs pour cela que ça se passe toujours bien. Autre différence, il s’agit d’une « activité » de groupe dans laquelle les célibataires peuvent trouver leur place. Pratique née dans les milieux plutôt intellectuels du XVIII ͤ siècle, le fait de rester en surface en proscrivant le coït permet de passer un moment coquin sans se soucier de la transmission de certaines maladies ou virus. C’est pour cette raison, notamment, que l’on peut expliquer sa popularité grandissante dans les années 90 quand la crainte du sida occupait les esprits de tous ceux étant en capacité d’avoir des rapports intimes. Le mélangisme laisse la part belle aux préliminaires. Après tout, ne serait-ce pas le moment le plus excitant ?

2. Concrètement, comment ça se passe ?

Mise en situation. Vous êtes à la recherche de nouvelles sensations en matière de plaisir charnel. Vous avez envie de vous initier au libertinage, seul·e ou accompagné·e de votre conjoint·e, de manière douce et sans pression. Vous avez déjà entendu parlé de l’échangisme, mais le fait de voir l’amour de votre vie avoir un rapport sexuel complet sous vos yeux ne vous enchante guère. En tout cas, vous ne vous estimez pas encore prêt. De la même manière, vous n’éprouvez aucun plaisir à honorer un·e autre partenaire que le ou la vôtre. Il se peut également qu’un stress vous envahisse dès qu’il s’agit de découvrir en profondeur un corps qui vous était jusqu’alors, inconnu. Soyez tranquilles, le mélangisme existe pour vous faire entrer dans l’univers libertin de façon plus soft. Dans un lieu dédié (que nous verrons plus bas), vous pouvez commencer par faire connaissance avec celles et ceux qui sont venu·e·s pour exactement la même chose que vous, en principe. Une fois que le feeling est bien passé, un jeu sensuel peut commencer à s’installer, doucement, sans empressement, sans attendre une quelconque performance sexuelle. Vous pouvez vous laisser aller sereinement sous les mains et les lèvres des personnes qui vous entourent et qui, peut-être, ressentent la même chose que vous. Cette chaleur qui vous envahit de plus en plus fortement au fur et à mesure des caresses, bisous et autres papouilles des participants, est susceptible (et on vous le souhaite) de vous faire atteindre un extase érotique qui se faisait peut-être plus rare lors de vos parties de jambes l’air classiques. Si vous ne tenez plus, rassurez-vous quand même, le mélangisme autorise la pénétration entre couple « officiels ». Dès lors, libre à vous de  donner tout l’amour retenu jusqu’à présent à votre cher·e et tendre qui, à n’en pas douter est plus que prêt·e à le recevoir. Ami·e·s célibataires, vous serez ravi, je pense, d’apprendre que la masturbation est, en général, acceptée. C’est moi, ou il fait chaud, là ?

 

3. Les avantages du mélangisme

C’est donc la porte d’entrée idéale dans le milieu libertin pour les couples novices. Il s’agit d’un bon échauffement avant de découvrir les autres réjouissances que ce milieu propose. Ces dernières peuvent paraître un peu trop intrusives ou directes pour une première approche. De plus, si vous sentez poindre une certaine jalousie à l’idée de laisser une tierce personne s’immiscer dans l’intimité de votre moitié, laissez-vous quand même tenter par l’aventure. En effet (et pour rappel), il n’est pas permis de visiter d’autres intérieurs que celui de son amoureux/amoureuse en tant qu’aficionado de cette pratique. D’autre part, le mélangisme est un bon moyen de pimenter votre vie sexuelle. Celle-ci souffre, peut-être, d’une certaine routine, rendant vos moments câlins plus mécaniques qu’autre chose, à la longue. Rallumer le désir pour améliorer la qualité de vie, en voilà une bonne idée. Attention toutefois, la confiance doit être et rester le maître-mot pour pouvoir évoluer dans le libertinage. Séparer l’amour et le sexe est également primordial. Enfin, Si votre relation bat de l’aile, il n’est pas conseillé de vous essayer au libertinage, quel que soit le type. Vous risqueriez de faire pire que mieux, dixit de nombreux sexologues.

4. Où pratiquer le mélangisme ?

Il existe pléthore de clubs et de lieux libertins proposant des sessions mélangistes. En général, ce sont des endroits assez raffinés, dans l’accueil et la décoration et dans lesquels on ne rentre que sur invitation ou cooptation. La multiplication des sites et applications de rencontres spécialisés vous offre aussi la possibilité de trouver la soirée idéale (ou de l’organiser, pourquoi pas). Et comment ne pas mentionner le village naturiste du Cap d’Agde et ses établissements reconnus. La station balnéaire méditerranéenne accueille les libertins du monde entier pour des moments hot

Si le mélangisme vous tente, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’équipe de Cap d’Agde Studio pour louer un logement et ainsi trouver les bons partenaires pour le pratiquer.