Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’échangisme, à pratiquer au Cap d’Agde ou ailleurs

Les relations, humaines en général, et sexuelles en particulier, ont ceci d’intéressant qu’elles obéissent à des envies et des façons de fonctionner propres à chaque individu. Lorsque deux personnes, ou plus, se retrouvent sur la façon de laisser libre-court à certains fantasmes, autant profiter de cette osmose pour passer un moment agréable entre adultes consentants. Cher·e·s lecteurs et lectrices, voici donc le premier d’une série d’articles consacrés aux différentes réjouissances auxquelles les adeptes du libertinage ont la possibilité de goûter. Les personnes souhaitant pimenter leur vie de couple peuvent, en effet, s’essayer à l’échangisme, au Cap d’Agde bien entendu, mais pas uniquement. Cette pratique, comme n’importe quel jeu, érotique ou non, doit cependant être encadrée par certaines règles pour se dérouler en toute confiance et sans la moindre réticence de la part d’un des participants. Voyons, ici, les quelques points à mettre en exergue pour que vous puissiez vous y adonner en toute connaissance de cause. Cela réveillera peut-être le ou la polisson·ne qui sommeille en vous et attisera votre désir de découvrir d’autres manières de vivre vos ébats, qui sait ?

1. Définition et bref historique de l’échangisme

Comme son nom l’indique, c’est un échange de partenaire entre deux couples (voire plus) lors d’un rapport intime. Les nouveaux « binômes » ont alors l’occasion de batifoler ensemble ou dans des pièces distinctes, mais toujours à proximité, en général.. Dans l’imaginaire collectif, l’échangisme pourrait voir le jour dès l’antiquité romaine. Nous avons tous en tête des scènes d’orgies (merci la littérature et le cinéma) pendant lesquelles nourriture, vin et acte sexuel se mélangent. Il semble pourtant que l’époque était plutôt à une sexualité libre qu’à une pratique échangiste. L’ homme pouvait s’offrir les services de nombreuses prostituées, tandis que madame faisait appel à des esclaves castrés (pour ne pas tomber enceinte) afin de satisfaire ses envies. Même si la Renaissance a vu l’apparition du libertinage en réponse aux nombreux interdits dictés par l’Église, il semble que ce soit dans les années 50 que des militaires ont commencé à pratiquer l’échangisme tel que nous le connaissons aujourd’hui. C’est à partir de cette époque que nous retrouvons les traces des premiers clubs dédiés. Dans les années 60, invention de la pilule contraceptive et libération sexuelle ont bien évidemment contribué à l’essor du courant libertin et donc du domaine qui nous intéresse ici. Depuis la fin des années 90 et la naissance d’internet, de nombreux sites de rencontres échangistes ont vu le jour sur la toile. Ces derniers, grâce notamment au développement d’applications pour smartphones ont permis à beaucoup de coquins et coquines de sauter le pas et de pénétrer ce monde.

2. Couples échangistes : critères et recommandations

Le couple échangiste peut naturellement être :

 

  • hétérosexuel ;
  • homosexuel ;
  • bisexuel ;
  • transgenre ;
  • etc.

 

Pour se définir en tant que tel, il est absolument nécessaire que les deux membres soient, bien entendu, consentants et se fassent totalement confiance. Dès l’instant où l’un d’entre eux éprouve la moindre réticence ou jalousie à voir sa moitié dans les bras (ou toute autre partie du corps) d’une tierce personne, il est fortement conseillé pour la survie de la relation, de redéfinir les attentes de chacun·e. Il est peut-être temps de stopper l’aventure et d’éteindre sa torche (pour les fans de Koh-Lanta). D’autre part, inutile de rappeler que l’échange de partenaire se passe en même temps et au même endroit. Tout l’intérêt de l’échangisme réside dans le fait de voir ou de sentir son ou sa cher·e et tendre éprouver du plaisir avec quelqu’un d’autre pendant que l’on fait de même. Il est enfin nécessaire de bien séparer l’amour et le sexe. On est excité pendant l’acte et on profite de l’instant, mais on est encore plus heureux de rejoindre ses pénates en compagnie de l’être chéri. Pour les libertins novices, le mélangisme est une bonne entrée en matière pour se faire la main (si j’ose m’exprimer ainsi). Il peut permettre de s’apercevoir si l’on est enclin à vivre des expériences érotiques plus approfondies.

3. Les codes à respecter quand on pratique l’échangisme au Cap d’Agde et ailleurs

Avant toute chose, nous ne saurions que trop vous conseiller de bien discuter avec votre partenaire. Il est important de bien connaître et respecter les attentes de votre conjoint (et réciproquement) pour vous jeter à corps perdu  dans l’échangisme. Si vous êtes bien sur la même longueur d’onde, vous passerez certainement un moment des plus délicieux.  Il y a également une certaine exigence dans cette pratique. Il n’est pas rare, que pour être convié·e·s à une soirée échangiste (oui, le libertin est plutôt un oiseau de nuit), vous deviez y être invité·e·s, voire coopté·e·s, dans certains cas (pour les débutants). En effet, les couples habitués jouissent d’une certaine notoriété dans ce milieu via divers systèmes de notation. Cela leur permet de se faire inviter plus facilement dans ce genre d’événements. Ensuite, tout commence par des échanges de regards. On démarre en douceur, on discute, on se charme pour voir si le courant passe. Quand tous les membres de chacun des couples sentent que l’excitation est à son comble et que tous les voyants sont au vert pour aller plus loin, les folies peuvent démarrer. Information importante pour terminer : il est important de mettre en place un mot , phrase ou geste clé pour signifier à votre conjoint que vous vous ne vous sentez plus à l’aise et que vous voulez arrêter.

4. Les lieux où le pratiquer

En France, Il y a nombre de clubs et lieux libertinsdans lesquels vous laisser aller à l’échangisme. Vous pouvez également participer ou organiser des soirées privées, à domicile. Enfin, comment ne pas parler du village naturiste du Cap d’Agde ? La station balnéaire mondialement connue, vous propose, en son sein, une multitude d’établissements vous donnant l’occasion de vivre votre sexualité comme bon vous semble. A ce propos, connaissez-vous les 9 expériences à y vivre absolument ?

Vous en savez désormais un peu plus sur l’échangisme, au Cap d’Agde et dans tous les lieux consacrés à cette pratique. Toute l’équipe de Cap D’Agde Studio vous dit à très vite sur le blog pour découvrir d’autres façons de vivre votre libertinage.