Histoire

Mixture: We Give You Gentle Explanations

Mélangisme : on vous donne des explications tout en douceur

Mélangisme : on vous donne des explications tout en douceur Publié ledécembre 30, 2023 Après l’échangisme, continuons, si vous le souhaitez, l’exploration des différentes manières de vivre le libertinage. Dans ce monde empli de désir et de sensualité, vous avez tout un panel de possibilités supplémentaires qui s’offrent à vous pour assouvir vos fantasmes. Seul·e, en couple, et plus si affinité, des expressions comme, côte-à-côtisme, triolisme, candaulisme et j’en passe, provoquent peut-être chez vous une certaine excitation et une curiosité qui vous incite à en connaître davantage. Il se peut que parmi tous ces termes qui fleurent bon l’érotisme et le plaisir, se trouve celui qui vous donnera l’occasion de vivre une sexualité épanouissante. Nous vous proposons donc, dans cette humble publication, de nous arrêter un instant sur le mélangisme. En poussant plus avant la lecture, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur cette pratique qui a permis à de nombreux libertins en herbe d’entrer dans cet univers coquin avec délicatesse, respect et bienveillance. 1. Spécificités et origines du mélangisme Bien qu’il y ait de grandes similitudes avec l’échangisme, le mélangisme en est, en quelque sorte, une forme plus light. Dans le premier cas, on échange littéralement son ou sa partenaire avec celui ou celle d’un autre couple (ou plus, mais toujours en couple) pour un acte sexuel allant jusqu’à la pénétration. Chez les mélangistes, on se concentre uniquement sur des baisers, des caresses et autres effleurages. Cela peut aller jusqu’à certaines gâteries (masturbation, fellation, cunnilingus, etc.), mais seulement si tous les participants sont d’accord. Le consentement est très important pour les libertins, c’est d’ailleurs pour cela que ça se passe toujours bien. Autre différence, il s’agit d’une « activité » de groupe dans laquelle les célibataires peuvent trouver leur place. Pratique née dans les milieux plutôt intellectuels du XVIII ͤ siècle, le fait de rester en surface en proscrivant le coït permet de passer un moment coquin sans se soucier de la transmission de certaines maladies ou virus. C’est pour cette raison, notamment, que l’on peut expliquer sa popularité grandissante dans les années 90 quand la crainte du sida occupait les esprits de tous ceux étant en capacité d’avoir des rapports intimes. Le mélangisme laisse la part belle aux préliminaires. Après tout, ne serait-ce pas le moment le plus excitant ? Découvrez les offres de Cap d’Agde Studio 2. Concrètement, comment ça se passe ? Mise en situation. Vous êtes à la recherche de nouvelles sensations en matière de plaisir charnel. Vous avez envie de vous initier au libertinage, seul·e ou accompagné·e de votre conjoint·e, de manière douce et sans pression. Vous avez déjà entendu parlé de l’échangisme, mais le fait de voir l’amour de votre vie avoir un rapport sexuel complet sous vos yeux ne vous enchante guère. En tout cas, vous ne vous estimez pas encore prêt. De la même manière, vous n’éprouvez aucun plaisir à honorer un·e autre partenaire que le ou la vôtre. Il se peut également qu’un stress vous envahisse dès qu’il s’agit de découvrir en profondeur un corps qui vous était jusqu’alors, inconnu. Soyez tranquilles, le mélangisme existe pour vous faire entrer dans l’univers libertin de façon plus soft. Dans un lieu dédié (que nous verrons plus bas), vous pouvez commencer par faire connaissance avec celles et ceux qui sont venu·e·s pour exactement la même chose que vous, en principe. Une fois que le feeling est bien passé, un jeu sensuel peut commencer à s’installer, doucement, sans empressement, sans attendre une quelconque performance sexuelle. Vous pouvez vous laisser aller sereinement sous les mains et les lèvres des personnes qui vous entourent et qui, peut-être, ressentent la même chose que vous. Cette chaleur qui vous envahit de plus en plus fortement au fur et à mesure des caresses, bisous et autres papouilles des participants, est susceptible (et on vous le souhaite) de vous faire atteindre un extase érotique qui se faisait peut-être plus rare lors de vos parties de jambes l’air classiques. Si vous ne tenez plus, rassurez-vous quand même, le mélangisme autorise la pénétration entre couple « officiels ». Dès lors, libre à vous de  donner tout l’amour retenu jusqu’à présent à votre cher·e et tendre qui, à n’en pas douter est plus que prêt·e à le recevoir. Ami·e·s célibataires, vous serez ravi, je pense, d’apprendre que la masturbation est, en général, acceptée. C’est moi, ou il fait chaud, là ?   3. Les avantages du mélangisme C’est donc la porte d’entrée idéale dans le milieu libertin pour les couples novices. Il s’agit d’un bon échauffement avant de découvrir les autres réjouissances que ce milieu propose. Ces dernières peuvent paraître un peu trop intrusives ou directes pour une première approche. De plus, si vous sentez poindre une certaine jalousie à l’idée de laisser une tierce personne s’immiscer dans l’intimité de votre moitié, laissez-vous quand même tenter par l’aventure. En effet (et pour rappel), il n’est pas permis de visiter d’autres intérieurs que celui de son amoureux/amoureuse en tant qu’aficionado de cette pratique. D’autre part, le mélangisme est un bon moyen de pimenter votre vie sexuelle. Celle-ci souffre, peut-être, d’une certaine routine, rendant vos moments câlins plus mécaniques qu’autre chose, à la longue. Rallumer le désir pour améliorer la qualité de vie, en voilà une bonne idée. Attention toutefois, la confiance doit être et rester le maître-mot pour pouvoir évoluer dans le libertinage. Séparer l’amour et le sexe est également primordial. Enfin, Si votre relation bat de l’aile, il n’est pas conseillé de vous essayer au libertinage, quel que soit le type. Vous risqueriez de faire pire que mieux, dixit de nombreux sexologues. 4. Où pratiquer le mélangisme ? Il existe pléthore de clubs et de lieux libertins proposant des sessions mélangistes. En général, ce sont des endroits assez raffinés, dans l’accueil et la décoration et dans lesquels on ne rentre que sur invitation ou cooptation. La multiplication des sites et applications de rencontres spécialisés vous offre aussi la possibilité de trouver la soirée idéale (ou de l’organiser, pourquoi pas). Et comment ne pas

Read More Lire la suite
Naturism In Cap D’Agde: The History Of The Village

Le naturisme au Cap d’Agde : l’histoire du village

Le naturisme au Cap d’Agde : l’histoire du village Publié lejanvier 25, 2023 Donner la possibilité aux touristes de s’adonner au naturisme de façon légitime dans un endroit dédié, tel est le crédo du village naturiste du Cap d’Agde. Cette station balnéaire d’Occitanie est devenue, au fil des ans, une destination mondialement connue et reconnue par tous les inconditionnels de ce mode de vie qui met en avant la nudité comme facteur essentiel d’un bien-être physique et moral. Se retrouver dans le plus simple appareil permet de faire sauter certaines barrières. Cela favorise des échanges plus égalitaires, respectueux et sans jugement aucun. Lieu de fête incontournable et plus si affinités, le village naturiste et ses plages permettent aux adeptes du libertinage de se consacrer à leur passion en toute discrétion… Ou pas. 1. Du camping au village, quelque étapes de la création de cette espace de liberté C’est à deux frères, René et Paul Oltra, que nous devons une idée révolutionnaire pour l’époque. L’aventure démarre un jour de 1954 au bord de la Méditerranée, près d’Agde. Ayant l’habitude d’aller se baigner nus après leur journée de travail, ils s’aperçoivent que de plus en plus de personnes, en particulier des allemands, aiment faire de même. Il créent alors un camping naturiste qui attire un nombre toujours plus important de vacanciers, chaque année. En 1963, sous l’impulsion d’une mission d’aménagement touristique du littoral, la région Languedoc-Roussillon voit la construction de la station balnéaire du Cap d’Agde et la transformation du petit camping en véritable village naturiste. Port Ambonne, quartier à partir duquel on peut accéder à la plage naturiste, obtient en 1974 le Grand prix d’architecture qui en récompense son originalité. Depuis, le village ne cesse de se développer en proposant à ses visiteurs toutes les commodités, activités et divertissements (plus ou moins familiaux) possibles  : locations d’appartements, villas ; hôtels ; supermarchés ; boutiques diverses ; cabinet médical ; restaurants ; bars ; discothèques ; clubs libertins ; piscines et plages privées. En bref, tout est mis à disposition pour que vous soyez libres de passer des vacances de rêve, en tenue d’Adam ou Ève. 2. Les codes à respecter « Il n’y a point de liberté sans lois » Jean-Jacques Rousseau. Pour que tout se passe pour le mieux et pour tout le monde, il y a évidemment des règles à connaître et à suivre lorsque l’on séjourne dans un village naturiste. Ainsi, une charte naturiste rappelle à chacun plusieurs points importants : La nudité intégrale est vivement conseillée à l’intérieur du village, pour ne pas dire obligatoire sur la plage, quand le temps le permet. Exception faite des adolescents appréhendant la découverte du naturisme. Officiellement, tout acte de voyeurisme, d’exhibition ou de débauche n’est absolument pas toléré. Cependant, les habitués de certaines plages, comme la bien nommée Baie des cochons, y viennent volontiers assouvir certains de leurs fantasmes. L’utilisation d’une serviette est impérative pour s’asseoir dans un lieu public. L’hygiène avant tout. La distribution de tracts et tout affichage publicitaire (notamment à caractère pornographique) y sont normalement interdits. 3. Le fonctionnement du village naturiste du Cap d’Agde Afin de garantir la sécurité et la tranquillité de tous, une procédure stricte d’accès à la zone naturiste est mise en place. Un bureau d’accueil du service des entrées remet une carte magnétique aux nouveaux arrivants, programmée selon la durée de leur séjour. Celle-ci ouvre la barrière et le portail pour pénétrer dans l’enceinte en confirmant son identité au gardien. L’accueil reste ouvert jusqu’à une heure avancée de la nuit pendant le haute saison, pour permettre aux locataires de récupérer leurs clés. En revanche, aucun titre d’accès pour les visiteurs n’est distribué après 20 heures. Cela pour éviter tout voyeurisme non consenti. La présence d’agents de sécurité, la collaboration avec les services de police de la ville et un système de vidéosurveillance à l’extérieur du site (contrôle des visiteurs non désirés, surtout la nuit), en font le quartier le plus sûr de la commune. Un rappel à respecter les bonnes mœurs et l’ordre public, mais aussi concernant l’interdiction de filmer et de photographier, est systématiquement fait à tous ceux qui viennent profiter des lieux. Tout le monde peut ainsi venir vivre son naturisme comme il le veut, sans stress ni préjugés. Nos locations à Port Venus 4. Les habitants du village Même si l’on dénombre à peu près 800 résidents permanents, ce chiffre explose durant la haute saison. Pas moins de 45 000 vacanciers viennent poser leurs baluchons dans les différents quartiers qui sont : Héliopolis ; Port Nature ; Port Vénus ; Port Ambonne.  Vous pourrez y voir plus clair grâce à notre plan du village naturiste.  Chacun peut trouver son bonheur en termes de logements, qu’il cherche de l’animation ou plutôt le calme.Les habitants vivent et font la fête en bonne entente, sans jugement et quelle que soit leur personnalité. Ne serait-ce pas la parfaite définition des vacances ?   Renseignez-vous davantage sur le village naturiste du Cap d’Agde pour avoir encore plus de détails. Reserver en direct Article Suivant

Read More Lire la suite